Un collier pour Woody

Quoi de plus banal que cette petite scène: un chien qui trotte en laisse à côté de son maître?

Mais pour certains, ce n’est pas évident du tout. Comme vous vous souvenez, Woody n’a probablement jamais porté de collier. Pire, je soupçonne qu’il a eu des expériences horribles, notamment avec les “dog catchers” roumains et leur lasso. Peu après son arrivée, en voyant le collier de Yoda dans ma main, son regard a changé et exprimé de la méfiance. C’était un “non” ferme.

Alors comment s’y prendre?

La réponse la plus simple: très doucement. Quand je suis devenue Dog Listener certifiée et que j’ai commencé à échanger avec mes collègues sur notre Forum, je me suis vite rendu compte que les plus expérimentés étaient aussi les moins pressés. Ils savaient pertinemment que la pression (que nous mettons au chien et à nous-mêmes), cette envie d’obtenir rapidement un résultat,  peut tout gâcher.

Une fois Woody bien installé chez nous, j’ai commencé juste par poser le collier à côté de moi quand je l’appelais pour le caresser. S’il hésitait, je mettais le collier plus loin avant de réessayer. Et même quand je ne m’occupais pas de lui, je laissais le collier visible par ci, par là. Ensuite, je le tenais dans une main en caressant Woody de l’autre. Chaque geste était en pleine vue de Woody, fait lentement, sans jamais chercher à le “piéger”. Dès que je sentais qu’il se crispait, j’arrêtais, je revenais un pas en arrière, et je récompensais son courage par des caresses.

On pourrait avoir envie dire “il est bête, ce n’est qu’un collier!”. Mais mettez-vous à sa place, pensez à son instinct de survie et ses expériences passées: si on l’attache, il perd la possibilité de fuir, ou même de se défendre. De son point de vue, s’il se laisse faire, il risque sa vie.

Bien sûr, il y a eu de bons et de mauvais jours. L’apprentissage n’est pas linéaire, ni pour les chiens ni pour nous d’ailleurs – parfois on progresse vite, tout semble facile. Puis, on stagne voire on fait un pas en arrière. Comment progresser sans tâtonner ni faire des erreurs? C’est impossible.

Aujourd’hui, Woody m’a fait un beau cadeau; j’ai pu attacher son collier et il est resté détendu à côté de moi. Je l’ai aussitôt enlevé, pour lui montrer que ce n’est rien. J’avoue que j’en ai eu des larmes aux yeux! Maintenant, je sais qu’on va y arriver – à son rythme. Peu importe si c’est demain ou dans six mois, ça m’est égal. Quand je vois Woody en train de vaincre ses vieux démons… que vouloir de plus.

Bien sûr, le jour où il sera à l’aise avec le collier autour du cou, on aura encore du chemin à faire avant qu’il puisse marcher en laisse. Chaque chose en son temps…

A bientôt pour la suite!

Être ou ne pas être… sur le canapé

Il paraît que les propriétaires de chiens tombent dans deux catégories: ceux qui laissent leurs chiens monter sur les meubles et ceux qui ne le disent pas.  Combien de fois, une personne avec qui je “parlais chien” a poussé un petit rire gêné avant de passer aux aveux: “Ben, il est vrai que nous le laissons monter sur le canapé… on sait qu’on ne devrait pas le faire, mais on a tellement envie de l’avoir avec nous/ il nous regarde d’un air si triste/ on craque” (rayer mention inutile). Continue reading

Ralentissons

Quand quelqu’un me contacte au sujet de son chien, j’entends trop souvent une variation sur le thème “nous sommes au bout, faites vite quelque chose ou nous devrons nous en séparer”.

Si un problème a pris de telles proportions, c’est qu’il a mis plusieurs mois, voire des années à s’installer. Le jour où c’est le ras le bol, nous voudrions régler ça tout de suite. Il est vrai que nous vivons dans une époque ou tout va très vite et nous aimons les solutions rapides…. Continue reading

Les nouvelles de Marvin

Vous vous souvenez de Marvin, le jeune chien un peu déboussolé que nous avons accueilli en mars?

Je n’ai pas posté grand-chose à son sujet et pourtant, depuis son arrivée il n’a pas arrêté d’animer nos journées. Parfois, notamment au début, les nuits aussi. Il avait la fâcheuse habitude de se réveiller en sursaut et d’aboyer sur les fruits de son imagination.  Continue reading

Marvin entre en scène

Récemment, on m’a contacté au sujet d’un jeune chien qui avait été trouvé errant, non identifié. Sa famille d’accueil provisoire ne pouvait pas le garder longtemps.

En plus, après quelques bonnes siestes et repas décents, Marvin a retrouvé toute son énergie de chiot et… il a décidé de prouver qu’il n’avait pas appris grand-chose dans sa courte vie. Dix jours, quelques grognements et une scène dantesque chez le vétérinaire plus tard, Marvin est arrivé chez nous.

P1170994

Continue reading

Filou tourne la page

P1170033Il y a quelques temps, nous avons décidé que Filou, notre papy-pile électrique, était prêt à rejoindre sa famille d’accueil “définitive”. Souvenez-vous, il est venu poser ses valises chez nous il y a sept mois. Cette arrivée n’était pas prévue mais ce petit chien de 11 ans avait testé la tolérance de sa famille d’accueil précédente au point qu’ il risquait de se retrouver en pension. Souvent agressif, il cherchait à contrôler les déplacements des autres membres de la famille. Pensez à un Mogwaï nourri après minuit, voilà à quoi ressemblait la cohabitation avec Filou “avant”. Continue reading

Filou et la porte-fenêtre

Filou continue à apprendre, et moi également. Car chaque chien m’oblige à observer et à adapter mes méthodes. Ce petit Jack est un excellent prof, vif et plein des ressources.

Ces derniers temps, Filou aboyait beaucoup pour rentrer dans la maison quand il était dehors. A peine sorti dans le jardin, il se mettait devant la baie vitrée et demandait que nous lui ouvrions, en aboyant et en sautant sur la vitre. C’était comme la blague sur les chats: “Laissez-moi sortir, car j’ai besoin de rentrer!”

P1170661

 

 

 

 

 

 

 

Continue reading

Un témoignage qui fait plaisir

Récemment, j’ai travaillé avec les propriétaires d’Havane, une belle chienne croisée berger allemand (j’ai changé le nom afin de préserver l’anonymat des propriétaires).

“Chère Anna,

Ce petit mot pour vous remercier d’être venue nous dispenser vos conseils pour rééduquer notre remuante Havane !

Cela fait un peu plus de 2 semaines que j’applique cette nouvelle méthode et je ne suis vraiment pas déçue du résultat.

J’ai adopté Havane  dans un refuge, et elle a maintenant plus de 3 ans. Venant de Roumanie où elle subissait de mauvais traitements, je l’avais inscrite à un cours de dressage pour la canaliser et la sociabiliser avec les autres chiens. Continue reading