Espion, deuxième partie

Cela fait bientôt deux semaines que notre voyage avec Espion a commencé. Et c’est un vrai plaisir de le voir progresser. Deux semaines, c’est à peu près le temps nécessaire pour qu’un chien trouve sa place au sein d’une nouvelle “meute”. C’est en effet au bout d’une dizaine de jours qu’Espion a fini par accepter tous les membres de la famille, y compris le Grand Méchant Homme!P1150629La longue corde que je laissais attachée à son collier au cas de problème, a fini par nous déranger plus qu’elle n’aidait. Vu l’attitude pacifique d’Espion, c’était donc le moment de la ranger.

Par contre, la laisse et la corde nous servent encore quand nous avons des visiteurs car Espion continue à être très inquiet en présence de personnes inconnues. Vu le niveau de son anxiété (et ses réactions défensives qui en découlent), il est inutile de le confronter à tous les invités. J’ai fait le choix de placer Espion dans une pièce aussi calme que possible avant leur arrivée. S’ils sont nombreux ou qu’il y a des enfants qui courent de partout dans la maison, il y reste sans être dérangé. Il peut nous entendre et découvrir les bruits, sans se sentir excessivement menacé.  Si nos invités sont peu nombreux et calmes, j’en profite pour emmener le chien en laisse dans la pièce avec nous, pour travailler plus concrètement avec lui.

D’ailleurs, un grand merci à tous ceux qui ont déjà fait l’expérience de prendre leur apéritif ou autre tisane en présence de notre colocataire roux. Je devrais peut-être créer un prix honoraire, “Cobaye d’Or”…

Soyez fiers, ce brave chien évolue grâce à vous!

Espion