Les nouvelles de Marvin

Vous vous souvenez de Marvin, le jeune chien un peu déboussolé que nous avons accueilli en mars?

Je n’ai pas posté grand-chose à son sujet et pourtant, depuis son arrivée il n’a pas arrêté d’animer nos journées. Parfois, notamment au début, les nuits aussi. Il avait la fâcheuse habitude de se réveiller en sursaut et d’aboyer sur les fruits de son imagination. (Bon, je suppose qu’il avait toujours une raison de s’inquiéter – un chat passant, un bruit quelconque – mais à deux heures du matin on ne veut surtout rien savoir).

Heureusement, Marvin a bien évolué depuis. Il aboie encore sur des chiens inconnus mais il ne réagit plus aux passants et il est de plus en plus stoïque face aux motos et autres scooters qui le rendaient littéralement fou encore récemment. Quand il nous alerte, un “c’est bien Marvin” et un coup d’œil suffisent souvent pour qu’il se calme. C’est encore un chantier en cours, mais je pense que nos voisins commencent à apprécier!

Et maintenant…il va bientôt falloir qu’on se dise au-revoir car cette semaine, Marvin partira en pré-adoption chez un couple de retraités adorables qui ont récemment perdu leur chien âgé et qui ont eu un vrai coup de cœur pour notre petit chacal.

Ce n’est pas évident d’être famille d’accueil, croyez-moi sur parole. Nous pensons très souvent à tous les chiens qui sont venus “squatter” à la maison et je suis sûre que nous ne les oublierons jamais. Mais au fil des semaines, cette fripouille Marvin a réussi à se faire une place toute particulière dans nos cœurs. Après tout, c’est un vrai spécialiste d’aménagement – quand j’ai oublié de fermer la barrière entre la cuisine et le séjour, il a eu l’idée de monter son coussin sur le canapé pour s’y sentir à l’aise, et peut-être même pour nous faire croire qu’il était en règle (désolée Marvin, la ruse n’a pas fonctionné. Nous aussi nous sommes assez malins, tu sais).

P1180007

Pour tout vous dire, j’aurais aimé l’adopter de tout mon cœur car c’est exactement le type de chien que j’adore – très observateur, pas toujours facile et en plus avec ce look primitif – mais je sais qu’il sera vraiment très bien là où il ira. Ainsi, je pourrai accueillir et aider un autre chien et le fait de le savoir rend les choses plus faciles. Enfin, presque.

Surtout, pensez à tous ces loulous qui attendent dans les refuges le jour où vous vous poserez la question de prendre un nouveau chien. Oui, certains arrivent avec quelques problèmes, mais avec des bonnes connaissances et de la patience, on peut les résoudre et permettre à un chien qui a mal démarré dans la vie de rattraper le temps perdu et d’avoir la belle vie qu’il mérite.

A bientôt!