Pourquoi la castration ne résout pas le problème d’agressivité

Dans 80% des cas, la castration (pratiquée pour éradiquer le comportement agressif du chien) ne fait qu’augmenter la fréquence et la gravité de ses comportements agressifs. Pour les 20% restants, plus calmes, les effets négatifs comprennent une augmentation de l’anxiété et un sentiment d’insécurité.

“Tu vas faire QUOI?”

Les raisons sont simples et liées à la réduction dramatique de niveau de testostérone, laissant le chien moins apte à assumer son rôle – pour un chien en bonne forme, il s’agit du rôle de décideur.

il y a des millénaires, on a découvert que la castration rendait les animaux de proie (bétail, chevaux etc.) plus malléables, et on en a tiré la conclusion erronée qu’il en allait de même pour tous les animaux. Cette analyse prévaut encore aujourd’hui, même si de nombreux professionnels changent d’avis sur son efficacité.

Malheureusement, les prédateurs ne sont pas programmés de la même façon que les herbivores et pour eux, la castration diminue leurs chances de survie. En réalité, un chien castré est un chien blessé et nous savons tous qu’un animal blessé peut devenir très dangereux. Pour les 20% de chiens qui se calment, le changement résulte plutôt de leur personnalité, et la baisse du taux d’hormones provoque chez eux un sentiment de vulnérabilité et d’anxiété.

Pensez à une occasion où vous n’étiez pas bien physiquement, tout en ayant du travail important à faire. Dans ce cas, l’effort peut vite nous rendre irritable et misérable, voire agressif. Mais, si l’importance de la tâche vous empêche de vous reposer (et c’est le cas pour le chien), alors vous allez continuer quoi qu’il advienne.

Pensez aussi au fait que n’importe quelle intervention chirurgicale a ses risques, comme le confirment les vétérinaires réputés. Elle devrait être pratiquée uniquement quand elle est indispensable, pour des raisons de santé.

Traiter les symptômes ne suffit presque jamais à résoudre le problème. Nous devrions nous occuper de ses racines; le plus souvent, c’est que le chien assume une responsabilité qui le dépasse: défendre sa ‘meute’ contre tout ce qu’il interprète comme dangereux.

En adoptant la méthode Amichien®, le propriétaire assume le rôle de leader, ce qui incite son chien à suivre son exemple face à n’importe quelle situation. Le propriétaire assumant le rôle de leader, le chien puisse y renoncer et se débarrasse du poids de responsabilité trop lourde. Grâce au DVD ‘The Dog Listener’ ou le livre du même titre, ceux qui le souhaitent peuvent être guidés dans ce processus doux et efficace.

Certains font le choix de stériliser leur chien pour empêcher sa réproduction. Certaines associations en font de même avec les chiens à leur charge (par exemple, les chiens d’assistance), pour les mêmes raisons. Mais c’est un sujet différent, sans lien avec l’agressivité.

Si vous aves un chien agressif et que vous envisagez de le stériliser pour changer son comportement, la solution est simple: cherchez plutôt à changer sa façon de voir sa place au sein de la famille, vous obtiendrez le changement de comportement que vous désirez et vous éviterez à votre chien une opération inutile, ainsi que le stress qui s’ensuit.

Jan Fennell

17/09/2014

Titre original: “Why Castration Is No Answer To Dog Aggression”

Traduction de l’anglais: Anna Mossuz, photo extraite du texte original. Vous pouvez retrouver le texte original, ainsi que d’autres articles par Jan Fennell, sur le site: www.janfennellthedoglistener/blog/Jan