Ralentissons

Quand quelqu’un me contacte au sujet de son chien, j’entends trop souvent une variation sur le thème “nous sommes au bout, faites vite quelque chose ou nous devrons nous en séparer”.

Si un problème a pris de telles proportions, c’est qu’il a mis plusieurs mois, voire des années à s’installer. Le jour où c’est le ras le bol, nous voudrions régler ça tout de suite. Il est vrai que nous vivons dans une époque ou tout va très vite et nous aimons les solutions rapides…. Récemment, j’ai mis ma version de WordPress à jour et je me suis retrouvée devant un petit film qui vantait les qualités de la nouvelle version qui pourra “m’emmener encore plus vite là où je veux aller”. C’est gentil, mais j’étais parfaitement satisfaite avec la version précédente. Je n’ai pas besoin d’aller plus vite, mon travail de Dog Listener et ce blog c’est justement le domaine où je veux prendre mon temps. Et ce sont les chiens qui m’apprennent cela.P1180007

Ils n’ont pas d’agenda ni de montre, ils ont par contre leurs instincts qui rendent leur “carte du monde” un peu différente de la nôtre (au moins en surface, car je pense qu’au fond nous avons des besoins similaires). Ils agissent toujours pour assurer leur propre survie et celle de leur famille ou “meute”. Ils sont prêts à dépenser beaucoup d’énergie là où ça compte pour eux, mais ils peuvent roupiller toute la journée quand ils se savent en sécurité. Ils nous posent régulièrement des questions vitales pour eux, auxquelles nous répondons chaque jour sans nous en rendre compte. Leurs “problèmes de comportement” résultent presque toujours de cette communication.

Quand nous voulons éradiquer un comportement indésirable, nous leur demandons de changer de façon importante cette carte du monde avec laquelle ils ont peut-être grandi. C’est une vraie révolution.

Prenez donc votre temps, et faites-en aussi cadeau à votre chien. Qu’il s’agisse de régler un problème de malpropreté, d’agressivité ou encore lié à la nourriture, le vrai enjeu est de gagner la confiance totale de votre chien. C’est une question de (ré)créer une relation naturelle avec lui. Une changement si important mérite qu’on y investisse du temps, n’est-ce pas?P1160829

A partir du moment où vous vous lancez dans cette aventure, ce qui compte vraiment c’est de savoir où vous allez, et votre patience. Certains chiens progresseront vite et d’autres évolueront lentement, ils auront besoin de plus de “preuves” avant de lâcher prise. Alors soyez patients et prenez du plaisir à faire ce voyage avec votre chien.

Les bergers britanniques, qui atteignent souvent un niveau de coopération remarquable avec leurs Collies, disent qu’ “un chien devient bon quand il a un an sous chaque patte”. J’adore cette attitude réaliste et respectueuse. Cela ne signifie pas qu’il faudra des années avant que votre chien cesse de chiquer le facteur. J’ai simplement envie de dire: apprenons à écouter nos chiens, et ralentissons.

A bientôt!