Retour au Départ

obedience-training-graduateJ’aimerais parler d’une question abordée sur ma page Facebook. Une femme y a affirmé que, ambulance si le comportement de son chien se dégrade, clinic elle revient « à la case Départ ». Cela peut paraître extrême, mais elle a parfaitement raison.

Typiquement, les comportements problématiques s’aggravent s’ils ne sont pas traités. Concrètement, si vous voyez que votre chien commence à se comporter de manière inacceptable, surtout ne continuez pas ce que vous étiez en train de faire, mais arrêtez-vous. Un très bon exemple, la promenade. Quand un chien tire en laisse, ou marche en gardant la laisse tendue, il vous demande qui est le responsable dans cette situation importante. Pour lui, il est primordial de savoir qui va assurer la survie de la meute et mener les autres en cas de danger. Voilà pourquoi tant de propriétaires de chiens rencontrent des difficultés lors des promenades. Pour nous, c’est un loisir et un moment de détente mais pour nos chiens, l’enjeu est de taille.

Un leader doit imposer des règles non négociables. Quand je rassemble mes chiens avant de partir en promenade, je veux qu’ils soient contents mais posés. Je veux qu’ils viennent à moi calmement pour que je mette leurs laisses, et qu’ils attendent que les autres soient prêts. Ensuite, je fais un pas en arrière pour qu’ils se placent à mes côtés, et quand c’est fait, nous pouvons avancer vers la porte d’entrée. Bien sûr, je leur ai appris depuis longtemps comment marcher avec moi, avant même de leur attacher une laisse et tout cela, sans donner un seul ‘ordre’. Grâce à cet apprentissage, ils restent naturellement près de moi en laisse détendue (vu sa forme, je parle d’une « laisse souriante »). Ils marchent au rythme que je choisis et ils m’accompagnent ainsi à travers la porte et au delà.

Ce rituel n’est jamais compromis car je souhaite profiter de la ballade autant que mes chiens et si je suis constante, cela profite à nous tous. Un chien va légitimement défier votre droit de mener la meute, s’il perçoit des messages ambigus de votre part. Il ne le fait pas parce qu’il est « difficile » mais simplement parce que pour lui, celui qui mène la promenade épouse une grande responsabilité. Pour cette raison, je ne laisse jamais mes chiens douter de mes capacités.

Les chiens ont besoin de vérifier souvent vos « qualifications » de leader, ainsi ils continueront à vous tester de manière subtile, juste pour se rassurer. Pour vous donner l’exemple de mes propres chiens : de temps en temps, Zac tente de détourner sa tête au moment où je veux lui passer la laisse coulissante autour de son cou. Si j’insistais en le poursuivant (pour que ça aille plus vite), il verrait que je ne suis pas constante. S’il se met à douter, la prochaine fois où il esquivera le collier, il peut décider de me tester d’avantage : aller vers la porte le premier, où sauter sur moi. Ces tentatives sont naturelles mais, malheureusement, s’il arrive à imposer ses propres règles, il va se créer des problèmes : il deviendra inquiet, voire désorienté.  Voilà pourquoi je reste où je suis et c’est à lui de venir et de mettre sa tête dans le collier, s’il veut aller quelque part. Vous pouvez voir un exemple de cette situation sur le DVD « The Dog Listener » (disponible en France en VO, ndt). Cette approche vous permet de gagner du temps et de passer un bon moment avec vos chiens.

Si votre chien devient très excité en voyant la laisse, simplement attendez qu’il se calme avant de poursuivre. S’il ne se calme pas, éloignez-vous sans mot dire et faites autre chose. Sachez que grâce à cette réaction simple de votre part (vous revenez au point où le chien était convenablement calme), il comprendra que c’est le comportement que vous souhaitez. Ainsi, le chien apprend la meilleure forme de contrôle, l’auto contrôle.

Tout comme nos enfants, nos chiens nous testent chaque jour, même plusieurs fois dans la journée. Si nous l’acceptons, nous pouvons réagir d’une manière qui contribue au calme et à l’harmonie dans notre foyer.

Au début, soyez préparés à travailler chaque situation pas à pas, cela vous permettra d’amorcer le changement positif. Si vous avez l’impression que c’est une perte de temps, dites vous que l’objectif est de transformer ces situations en un plaisir, le jeu en vaut largement la chandelle ! Quand les bonnes habitudes seront en place, le temps passé ensemble sera une joie.

Cette approche est aussi efficace si votre chien devient incontrôlable à l’arrivée de visiteurs, à l’heure du repas où quand il veut jouer. Il y a un temps pour jouer et pour être calme – si votre chien connaît la différence, il en sera plus confiant et heureux, c’est ce qu’on peut souhaiter à tous nos amis à quatre pattes.

Ainsi, si vous sentez que la situation vous échappe, respirez profondément et retournez aux bases. Votre chien comprendra plus vite où il a commis l’erreur et ce que vous attendez de lui pour mieux coopérer à l’avenir.

Jan Fennell

18/12/2015

Titre original: “Back to Basics”

Traduction de l’anglais: Anna Mossuz, image dans le texte original. Vous pouvez retrouver le texte original, ainsi que d’autres articles par Jan Fennell, sur le site: www.janfennellthedoglistener/blog/Jan